S’aimer

Lecture dessinée

Une lecture en duo, dialogue oblige, pour ce livre atypique, une histoire écrite à partir des images de trente-neuf illustrateurs et illustratrices sur le thème S’aimer. Un duo donc et autant d’illustrateurs et d’illustratrices qu’il y en a de présents sur l’événement pour dessiner en direct ou/et avec projection sur écran. Une bande son des plus… amoureuses pour un moment suspendu à se regarder, les yeux dans les yeux, et s’interroger : « … Qui sait au juste comment se conjugue le verbe s’aimer ? »

Intervenants
  • Deux lecteurs : l’autrice, Cécile Roumiguière, lit son texte en duo avec un·e autre auteur·trice ou lecteur·trice (selon les personnes présentes sur l’événement)
  • des illustratrices illustrateurs du livre dessinent en direct sur un grand paravent (ou un mur plan) ou/et avec une projection sur écran (à caler aussi suivant les artistes présent·e·s)
Durée : 1 heure
Public
  • Tout public (enfants à partir de neuf ans)
Fiche technique
  • À caler selon les artistes qui participeront à la lecture.
  • Voix : deux micros + deux pupitres + éclairage
  • Câble iPad > sono pour diffuser les musiques
  • Retours et sonorisation voix et musique
Déclaration Sacem
  • Herman Hupfeld, Max Steiner / As time goes by dans Casablanca de Michael Curtiz
  • Henry Mancini / Moon river dans Diamants sur canapé de Blake Edwards
  • Benoit Widemann / Entre les lignes dans l’album “3”
  • Francis Lai / Un homme et une femme (film de Claude Lelouch)
  • Beethoven / allegro de sa symphonie nº7 (orchestre de Von Karajan)
    qui ouvre le film Lola de Jacques Demy
  • Michel Legrand / Concerto dans Les Demoiselles de Rochefort  de Jacques Demy
  • Philippe Sarde / La chanson d’Hélène (instrumental) dans Les choses de la vie de Claude Sautet
  • Marvin Hamlisch / Stingo and Sophie together dans Le choix de Sophie de Alan J. Pakula
  • Michel Legrand / générique des Parapluies de Cherbourg, de Jacques Demy
Création le 24 mars 2019 à Sucé-sur-Erdre en quatuor
avec Cécile Roumiguière & Alex Cousseau au texte,
Joanna Concejo & Françoise Rogier aux images