Jean-Kevin

©image : illustration Géraldine Alibeu

Jean-Kevin aime vivre dans la forêt. Il écoute le chant du ruisseau, il regarde les feuilles briller dans le soleil, il ne s’ennuie jamais. Jean-Kevin sait déjà faire des tas de choses tout seul : nager, trouver du miel, construire une cabane de branches. Jean-Kevin pourrait être le plus heureux des oursons, si sa mère ne le traitait pas encore comme un bébé.
— Jean-Kevin, tu cours trop vite… attention, tu vas tomber !
— Jean-Kevin… mets ton bonnet, tu vas prendre froid.
Mme Cofé est une maman ourse inquiète. On n’y peut rien, c’est comme ça.

Ce qu’aimerait Jean-Kevin, c’est se sentir libre, s’envoler !

Jean-Kevin, illustré par Géraldine Alibeu, éd. À pas de loups

 Un ours chanteur… peut-on imaginer plus incongru ? Pourtant, pour prouver à sa maman qu’il n’est plus un ourson, Jean-Kevin va tout faire pour devenir le chanteur le plus aimé de la forêt. Mieux : il va enchanter le monde entier !

Une lecture en musique et en tatouages en duo avec Géraldine Alibeu.

✪ Une autre version de cette lecture existe, une lecture dessinée en direct sur papier ou video-projetée (contacter les autrices).

Durée : 30 minutes
Matériel
  • 1 micro pour la voix et 1 pupitre
  • sonorisation et câble raccord pour iPad (mini-jack stéréo, RCA ou jack 6.35)
  • une table pour l’illustratrice, des Posca (voir avec Géraldine Alibeu)
Liste Sacem
  • Le Magicien d’Oz “If I only have a brain” et “Leaving home”
  • Annie
  • Les Demoiselles de Rochefort, Michel Legrand
  • Singin’ in the rain
  • New York New York
  • My fair lady
  • “Le Hollandais volant”, ouverture, Wagner
  • “Storm” Vivaldi
  • West side story
  • An American in Paris
  • Syeeda’s song flute, Coltrane
  • Love supreme, Coltrane
  • Mary Poppins

Merci aux tatoués de Colères du présent, le 1er mai 2019 à Arras.
Tatouages et photos © Géraldine Alibeu 2019.

S’aimer

Lecture dessinée

Une lecture en duo, dialogue oblige, pour ce livre atypique, une histoire écrite à partir des images de trente-neuf illustrateurs et illustratrices sur le thème S’aimer. Un duo donc et autant d’illustrateurs et d’illustratrices qu’il y en a de présents sur l’événement pour dessiner en direct ou/et avec projection sur écran. Une bande son des plus… amoureuses pour un moment suspendu à se regarder, les yeux dans les yeux, et s’interroger : « … Qui sait au juste comment se conjugue le verbe s’aimer ? »

Intervenants
  • Deux lecteurs : l’autrice, Cécile Roumiguière, lit son texte en duo avec un·e autre auteur·trice ou lecteur·trice (selon les personnes présentes sur l’événement)
  • des illustratrices illustrateurs du livre dessinent en direct sur un grand paravent (ou un mur plan) ou/et avec une projection sur écran (à caler aussi suivant les artistes présent·e·s)
Durée : 1 heure
Public
  • Tout public (enfants à partir de neuf ans)
Fiche technique
  • À caler selon les artistes qui participeront à la lecture.
  • Voix : deux micros + deux pupitres + éclairage
  • Câble iPad > sono pour diffuser les musiques
  • Retours et sonorisation voix et musique
Déclaration Sacem
  • Herman Hupfeld, Max Steiner / As time goes by dans Casablanca de Michael Curtiz
  • Henry Mancini / Moon river dans Diamants sur canapé de Blake Edwards
  • Benoit Widemann / Entre les lignes dans l’album “3”
  • Francis Lai / Un homme et une femme (film de Claude Lelouch)
  • Beethoven / allegro de sa symphonie nº7 (orchestre de Von Karajan)
    qui ouvre le film Lola de Jacques Demy
  • Michel Legrand / Concerto dans Les Demoiselles de Rochefort  de Jacques Demy
  • Philippe Sarde / La chanson d’Hélène (instrumental) dans Les choses de la vie de Claude Sautet
  • Marvin Hamlisch / Stingo and Sophie together dans Le choix de Sophie de Alan J. Pakula
  • Michel Legrand / générique des Parapluies de Cherbourg, de Jacques Demy
Création le 24 mars 2019 à Sucé-sur-Erdre en quatuor
avec Cécile Roumiguière & Alex Cousseau au texte,
Joanna Concejo & Françoise Rogier aux images

Le monstre de Frankenstein des légumes

Sasha est une petite fille solitaire. Comme elle n’arrive pas à se faire des amis à l’école, elle décide de s’en fabriquer un. Mais cela va avoir des conséquences…

DURÉE : 45 minutes
Pour enfants
MaTéRIEL
  • Suivant la configuration : soit une table avec rétroprojecteur, soit un mur ou tableau pour que Sandrine Bonini y affiche directement ses papiers découpés
  • Un micros pour la voix (sauf si la salle est petite)

 

Remarques
  • Dans un lieu qui ne possède pas de sonorisation, nous pouvons éventuellement apporter le nécessaire
  • Les micros voix sont un plus, mais ils ne sont pas indispensables si la salle est petite

 

 

 

Le jour où les ogres ont cessé de manger des enfants

Lecture dessinée et musicale adaptée de l’album Le jour où les ogres ont cessé de manger des enfants. Illustrée par Loïc Froissart et Coline Pierré, lue et mise en musique par Coline Pierré. À partir de 5 ans.

Il y a très très longtemps, le monde était peuplé par des ogres gourmets qui dégustaient des enfants à tout les sauces. Jusqu’au jour où cette nourriture devint la source d’une curieuse épidémie. Les enfants n’étaient plus comestibles et il fallut prendre des mesures et se tourner vers de nouveaux régimes.

DURÉE : ENVIRON 40 MINUTES

MATÉRIEL

Pour l’illustrateur :

  • une caméra sur pied avec un bras magique pour la mettre à la verticale ou bien un banc-titre ou visualiseur
  • un vidéoprojecteur + câble pour le relier à la caméra
  • un mur blanc ou un écran
  • une table pour dessiner + chaise
  • une petite lampe / éclairage d’appoint

Pour l’autrice :

  • un câble pour brancher un ordinateur (sorties jack 3,5 et 6,35) à la sonorisation
  • un micro voix sur pied (éventuellement deux micros) pour la lecture et pour les instruments acoustiques
  • un pupitre
  • une petite table pour poser les instruments + chaise
  • une petite lampe / éclairage d’appoint
  • une rallonge pour brancher l’ordinateur

IMPORTANT : Pour la bonne visualisation de la lecture, il est nécessaire de pouvoir faire le noir dans la pièce

Un reportage photo réalisé par Lucie Herrman lors d’une représentation de cette lecture à Stereolux (Nantes)

 

Carl Norac à la Comédie Française

Petit récit d’un souvenir récent : MA PREMIÈRE LECTURE À LA COMÉDIE FRANÇAISE

En juin, j’eus l’honneur de lire mes textes à la Comédie Française. Il faut que je vous raconte, entre ami(e)s, ce qui s’y est passé d’étonnant. Cette soirée du 4 était organisée par La Comédie française et le Syndicat national de l’Édition autour de la diversité du livre audio. Nous étions 7 sur la scène, 3 sociétaires Continue reading

De sel et de miel

Il est un point, il est un grain. Grain de sable, grain de terre, grain de poussière parmi d’autres grains.
Il aime rester au soleil, absorber sa lumière. Et si parfois la chaleur le suffoque, il sait que la nuit le rafraîchira.
Il roule et rebondit avec les autres grains. Ensemble, ils mélangent leurs ocres, leurs bruns, leurs orangés, et la terre se pare de cette belle palette.
Parfois, le vent l’emporte loin des autres, puis ils se retrouvent. Et les dunes dansent sous la lune, elles valsent en vagues dans la nuit.
Mais un jour le vent forcit, la tempête grossit. Et cette fois le grain est arraché à cette terre qu’il aimait.

Un texte inédit écrit par Cécile Roumiguière, des mots exclusivement portés en direct par des lecture qui peuvent être dessinées, musicales, dansées… tout est à inventer selon les intervenants présents sur le salon ou le lieu de l’événement, et selon nos désirs communs.

Lectures faites en soutien à l’association Encrages (la lecture est suivie d’un temps d’échanges sur le thème de l’accueil des réfugiés et la rémunération est reversée à Encrages).

• Création le dimanche 25 mars 2017 pour Le printemps du livre de Grenoble, en duo avec Arash Sarkechik à la flûte (auteur, compositeur, interprète, poly-instrumentiste et musicien, d’origine iranienne).

• ©photos : Printemps du Livre de Grenoble 2017.

Durée : 45 minutes
Matériel
  • 1 micro pour la voix et 1 pupitre

Selon s’il y a ou pas un(e) illustrateur·trice :

  • Surface lisse et papier blanc pour collages au mur, ou rétroprojecteur sur table et surface de projection blanche au mur

S’il n’y a pas de musicien :

  • sonorisation et câble raccord pour iPad (mini-jack stéréo, RCA ou jack 6.35)
  • S’il y a un·e ou des musicien·nes, des danseur·seuses… matériel selon leurs besoins.

La colère de Shéhérazade

La SCELF (société de gestion de droits des éditeurs) exige un paiement pour toutes les lectures. Il faut payer pour l’heure du conte, pour une lecture par l’auteur lui-même, pour tout.

Les membres de Plateau lecture s’insurgent contre les prélèvements exigés par la SCELF sur les lectures sans billetterie.

Un collectif d’auteurs et de personnes des métiers du livre ont mis en ligne une pétition, “Shéhérazade en colère”.

> Vous pouvez signer la pétition ici.

> Vous trouverez ici quelques explications sur cette abracadabrante affaire.

> Et la vidéo de Jo, Guillaume et la médiathèque de Pézenas.

Lecture en duo au Mémorial de la Shoah

Vendredi 9 juin de 10 à 12 heures, mémorial de la Shoah, Paris 4e.
En marge de Plateau lecture et à l’occasion du 2e salon du livre du Mémorial de la Shoah, une lecture en duo autour de l’album “D’une rive à l’autre” : images projetées et lecture dialoguée à deux voix par l’auteur Cécile Roumiguière et l’illustratrice Natali Fortier devant des classes de CM1 / CM2. Une séance suivie de la découverte de l’album à travers questions et débat.

De l’intime au livre

Une lecture proposée en trio par Jo Witek, Carole Chaix et Cécile Roumiguière.

Autour du rapport intime à la lecture que l’on a à l’adolescence, Carole Chaix réinvente et dessine en direct à partir des couvertures de livres de Jo Witek et de Cécile Roumiguière pendant que les deux autrices croisent leurs univers à travers des extraits de leurs romans.

Une création pour le salon de Bourgoin-Jallieu, printemps 2016.

L’oiseau silence

Lecture dessinée et bruitée d’un texte inédit. Illustrée par Loïc Froissart, lue et bruitée (theremin, appeaux et percussions diverses) par Coline Pierré. À partir de 5 ans.

Céleste est une petite merlette qui vient de naître, et qui a quelque chose de particulier : elle ne dit rien. Elle est née sans chant. Du moins, c’est ce que tout le monde croit. En réalité, Céleste possède un langage bien à elle, un langage secret que personne ne comprend. Et elle est résolue à le partager, ou à se taire. Une fable autour du langage et du silence.

DURÉE : environ 40 MINUTES
MATÉRIEL
  • une caméra sur pied avec possibilité de filmer à la verticale (idéalement banc-titre ou bras magique)
  • un micro voix (sur pied) pour la lecture et pour les appeaux
  • pour le theremin : un câble jack 6,35, un pied de micro droit
  • un câble pour brancher un iPad (sortie jack 3,5) à la sonorisation
  • un pupitre
  • une petite table pour poser les instruments
  • une table + une chaise pour le dessin
  • deux lampes de bureau ou éclairage d’appoint

Crédit photos : Stefan Ebel & Stereolux