Madame Hibou cherche appartement

Madame Hibou rêvait d’avoir un appartement.

Bien sûr, tous ses voisins nocturnes pensaient qu’elle devait être un peu folle.

— Oublie tes rêves, répétaient-ils en faisant claquer leur bec. Tu ne réussiras jamais à quitter ton vieil arbre.

Mais Madame Hibou n’était pas du genre à se laisser décourager.

Une nuit, elle rassembla ses forces, avala un médicament contre la fièvre, croqua un carré de chocolat pour en faire passer le goût, brossa ses plumes, hulula deux ou trois fois pour éclaircir sa voix, elle s’empara de son téléphone et elle se mit à chercher.

Madame Hibou cherche appartement, texte de Caroline Dorka Fenech, illustrations de Géraldine Alibeu

Éditions À pas de loups, mai 2021

Premier album de Caroline Dorka Fenech, Madame Hibou cherche appartement est une création en musique, dessin en direct vidéoprojeté et voix, en collaboration avec le musicien David Fenech.

Durée : 30 minutes

Matériel :

  • 1 micro pour la voix et 1 pupitre
  • 1 micro pour le musicien
  • sonorisation
  • une table et une chaise pour l’illustratrice
  • un vidéo-projecteur et son câble HDMI
Images de travail (lecture en cours de création)

S’aimer

Lecture dessinée

Une lecture en duo, dialogue oblige, pour ce livre atypique, une histoire écrite à partir des images de trente-neuf illustrateurs et illustratrices sur le thème S’aimer. Continue reading

Le passant de l'horloge, photo © Carl Norac

Passantes, passants…

… comment dire l’autre ?

Carl Norac, portraitCette lecture sera basée avant tout sur le livre Métropolitaines (Éditions l’Escampette, 2003) qui consiste en une suite de portraits de femmes écrits le temps de leur voyage et sans les choisir, dans le métro de Paris : un rêve de photographier l’autre avec les mots.
D’autres extraits suivront, exclusivement des portraits de passantes, passants, d’enfants au fil des voyages ou bien des évocations d’artistes (ainsi Billie Holliday, du livre Une valse pour Billie, paru à l’Escampette en 2013).
Les portraits seront entrecoupés de récits de voyage autour du monde, d’anecdotes portant sur des silhouettes, des visages. Partage aussi d’inédits, en particulier des portaits de vieillards dans les rues de Bénarès.

Plutôt pour collégiens, lycéens, surtout grand public. Ce projet est actuellement avec l’auteur seul, mais se veut en devenir dans un futur proche avec projections de photographies personnelles et une musicienne « feuilleteuse » de pages.

DURÉE : environ 50 minutes
Matériel

• Un micro, un pupitre
• et des passantes et passants.

• Éventuellement avec un musicien de votre choix, tendance jazzy.