Fiche technique

Chaque lecture événement nécessite son propre matériel, sa propre fiche technique que l’artiste vous fournira. Mais vous pouvez déjà avoir ici une idée de ce qui peut être nécessaire, tant côté son que côté image.

La salle

L’endroit où a lieu la lecture est important. Dans un théâtre, dans une classe, une grotte ou une forêt, on peut tout imaginer. Mais la lecture à haute voix prend toute sa place dans un lieu silencieux, un endroit où le public est installé confortablement, sans être dérangé par du passage par exemple. Que ce soit dans une médiathèque, un salon du livre ou un établissement scolaire, créer les conditions d’une lecture sereine est essentiel pour la réussite de cet événement.

L’éclairage est important aussi, il donne toute sa dimension à l’événement, que ce soit pour créer une ambiance autour de l’artiste qui lit ou pour mieux mettre en valeur le dessin, les musiciens, les danseurs ou tout autre élément mis en scène.

Côté son

  • Selon la dimension de la salle, la lecture sera sonorisée ou pas.
  • Si elle est sonorisée, il faudra un micro voix, sur pied ou en serre-tête (à voir directement avec l’artiste).
  • L’artiste a besoin d’un pupitre ou d’une chaise avec table pour poser le livre ou les feuilles lues.
  • Il peut y avoir diffusion de musique live ou enregistrée, avec les câbles et la sonorisation nécessaires.
  • Parfois (toujours selon la configuration de la salle), on peut avoir besoin de retours son.

Côté image

Toujours selon la configuration du lieu, l’image est essentiellement réalisée de deux façons :

  • directement sur un support papier accroché en fond de scène (ou ailleurs, mais aisément visible du public),
  • dessinée à plat sur une table et projetée sur un écran en fond de scène.

C’est l’illustratrice ou l’illustrateur qui choisit sa façon de dessiner, la technique qu’il va employer (encre de Chine, gouaches, Posca…), le support, le format.

Le dessin directement sur papier

Voici quelques exemples de montages de supports pour accrocher du papier sur lequel l’artiste dessinera devant le public.

Exemples d’installation du support :

Le dessin projeté

  • Une lecture dessinée avec projection sur écran nécessite que la salle soit plongée dans le noir.
  • En général, il faut une table et une chaise,
    un éclairage sur la table, qui permet à l’artiste de voir ce qu’il fait,
  • une ou plusieurs feuille de papier (le grammage et le format seront indiqués par l’illustrateur),
  • une caméra accrochée au-dessus de la table, genre Vizualiseur (par exemple, celui sur cette image)
  • selon le système de caméra, un ordinateur et/ou un projecteur lié à la caméra,
  • un écran

Les déclarations

La musique

Les morceaux de musique qui accompagnent une lecture feront l’objet d’une déclaration SACEM. Chaque artiste vous donnera la liste des morceaux joués ou diffusés et le minutage.

Les textes

Dans un contexte hors billetterie (pour une lecture offerte au public), si les textes appartiennent à l’auteur, à l’autrice qui lit, il n’y a pas de déclaration à faire.

S’il y a billetterie, il faut déclarer les textes lus et leur minutage à la SCELF.