Rue de la création

Lecture dessinée musicale « live »

Dis, tu la trouves où, l’imagination…
Au commencement, il y a un personnage.
Ou une idée. Portée par un personnage. Suivons-le…

Création autour d’extraits des livres de Cécile Roumiguière et de Carole Chaix. Lecture par Cécile Roumiguière, fresque pensée et dessinée par Carole Chaix et compositions originales jouées en direct par Lucien Alfonso et Antoine Girard. Rue de la Création, un moment unique en réponse aux questions qu’on se pose sur la création.

4 intervenants
  • Un auteur qui lit, Cécile Roumiguière
  • une illustratrice qui dessine en direct sur un grand paravent (ou un mur plan), Carole Chaix
  • deux musiciens en direct : Lucien Alfonso (violons) et Antoine Girard (accordéons et claviers)
Durée : 1 heure
Public
  • deux programmes avec des extraits lus différents :
    1 pour des enfants de 8 à 11 ans,
  • un pour les adolescents de 12 ans et plus
Fiche technique
  • Rouleau de papier agrafé sur panneaux de bois.

    Papier à dessin blanc, surface lisse, idéalement 5 m x 1,50 m (selon la salle)

  • rouleau accroché sur panneau en bois ou paravent
  • encre de chine noire, protections sol…
  • Voix : un micro + pupitre + éclairage
  • Musique : voir avec les musiciens (diffusion son selon jauge de la salle)
Musique

Création originale de Lucien Alfonso et Antoine Girard

Carpentras · Performance dessins-collages-lectures en musique

Vendredi 30 septembre à Pernes-les-Fontaines, près de Carpentras, Carole Chaix et Cécile Roumiguière ont invité Ingrid Thobois et Jean-Michel Payet à partager la fin de leur résidence avec l’association des Nomades du livre, Grains de lire.
Après une après-midi de rencontres et de bilan, une performance en quatuor a clos la résidence « Utopies » : lectures de paroles de migrants, de réfugiés, d’extraits de livres, de poèmes, devant un mur de briques qui s’est rempli en direct de dessins et de collages, le tout sur des musiques du monde.
Autant de briques arrachées au final pour casser les murs, ouvrir les frontières…
078-restitution-mur-lecturececile-web
 082-restitution-mur-lepublic-web

Tout (ou presque) sur les bisous volants

Tout (ou presque) sur les bisous volants, lecture dessinée musicale en duo avec Régis Lejonc

« Les bisous volants voyagent sur les courants d’air.
On ne les voit pas. On sent juste quand ils se posent.
Même invisibles, les bisous volants font tout de suite du bien.
C’est à ça qu’on les reconnaît. »

Tout (ou presque) sur les bisous volants est un texte inédit, écrit et lu par Annie Agopian. Il est illustré  par Régis Lejonc et accompagné par trois musiciens qui en ont créé la musique originale. Cette lecture  s’adressent à tous, de 4 ans à 104 ans. Elle prend la forme d’une conférence faussement sérieuse illustrée d’images colorées et de multiples jeux de transparences, et ponctuée de chansons. Catalogue fantasque de cette espèce très particulière de bisous, descriptif  joyeux et tendre de leurs us et coutumes, caractère et comportement… petits exercices d’entraînement pour mieux les envoyer… au  final vous saurez Tout (ou presque) sur les bisous volants !

Public : Tout public à partir de 4 ans jusqu’à 104 ans
Durée : 35 minutes
Matériel

Lecture : 1 micro pour la voix + 1 pupitre + lampe de lecture

Dessin en direct :

  • une table + une chaise
  • un drap noir servant à couvrir la table jusqu’au sol
  • 1 / système de potence pour suspendre une caméra verticalement au-dessus de la table (pied de micro, de projecteur peuvent faire l’affaire)
  • + 2 spots
  • + une caméra à fixer sur la potence alimentée électriquement (pas de batterie !)

Ou

  • 2 / système de captation type lampe de bureau avec une caméra gopro
  • + vidéo projecteur relié à la caméra
  • + un écran ou support mur blanc pour projeter en direct le dessin
Sonorisation
Déclaration Sacem
  • Musique originale Thierry Cestac, Bertrand Bonnefon, Stéphane Erny.
  • Paroles : Annie Agopian, Régis Lejonc.

© Image : Régis Lejonc pour Tout (ou presque) sur les bisous volants

Le trou

Le Trou, lecture imagée en musique en solo ou en duo avec Alfred

À l’occasion d’un renouvellement de papiers d’identité, le narrateur, un petit garçon, découvre les origines de son grand-père et le regard méfiant les autorités portent aux ex-immigrés. Se mettent ainsi en perspective l’histoire personnelle de son grand-père rescapé du génocide arménien ; celle de ses grands-parents et leur mariage « interculturel » ; celle de sa mère née en Afrique et son histoire à lui.  Passant de l’humour à la colère puis à la douceur et l’espoir, le petit narrateur découvre comment aussi douloureux soit-il le passé ouvre des perspectives d’avenir.

« Comment transmettre la mémoire historique ? Comment lier le passé et le présent ? C’est à ces deux questions que cet album apporte une réponse pertinente et convaincante. Parmi toutes les façons qu’il y a de construire chez de jeunes lecteurs la connaissance de l’histoire (documentaire, docu-fiction), Annie Agopian a choisi résolument la fiction dans un livre grave et ambitieux, qui évite le didactisme et est ouvert à de multiples discussions. » Ricochet

Deux options pour cette lecture 

Option 1 
  • Lecture musicale en solo, réalisable en petit espace.
  • Assistance technique sonorisation.
Option 2
  • Lecture dessinée vidéo projetée en duo avec Alfred.
  • Salle équipée ou auditorium.
  • Noir.
  • Assistance technique vidéo lumière sonorisation.
Public : Tout public à partir de 7 ans
Durée :

30 à 40 minutes selon l’option choisie

Matériel option 1
  • Lecture : 1 micro pour la voix + 1 pupitre + lampe de lecture
Matériel option 2

Lecture 1 micro pour la voix + 1 pupitre + lampe de lecture

Dessin en direct :

  • salle obscure
  • une table + une chaise
  • un drap noir servant à couvrir la table jusqu’au sol
  • 1 / système de potence pour suspendre une caméra verticalement au-dessus de la table (pied de micro, de projecteur peuvent faire l’affaire)
  • + 2 spots
  • + une caméra à fixer sur la potence alimentée électriquement (pas de batterie !)

Ou

  • 1 / système de captation type lampe de bureau avec une caméra gopro
  • + vidéo projecteur relié à la caméra
  • + un écran ou support mur blanc pour projeter en direct le dessin
Déclaration Sacem

Musique : Levon Minassian and Friends / Call of the earth / Duduk Beyond Boarders Album / Long Distance Productions

© Image : Le trou, Annie Agopian, Alfred, éditions du Rouergue 2010. 

Moi à travers les murs

Une lecture dessinée en musique en duo avec Audrey Calleja

Moi, est un petit héros du quotidien. Le moment du coucher est pour lui un déchirement. Il vit comme une punition d’être seul dans sa chambre. De page en page, il va déployer toutes les ruses et toutes les ressources de son imaginaire pour en sortir. Il use d’abord de chansons et d’histoires pour être entendu et provoquer la réaction de ses parents. Mais peu à peu il se prend au jeu de son imaginaire, jusqu’à oublier sa colère et expérimenter par-delà son sentiment d’enfermement et d’ennui, une liberté nouvelle. Et ainsi, le temps de ce voyage autour de sa chambre, grandir.

Deux options pour cette lecture dessinée réalisée en direct et en musique :
Option 1
  • Lecture et  fresque réalisée en direct.
  • Réalisable en petit espace.
  • Assistance technique sonorisation.
Option 2
  • Lecture dessinée vidéo projetée.
  • Grande jauge .
  • Salle équipée ou auditorium.
  • Noir.
  • Assistance technique vidéo lumière sonorisation .
Public
  • Tout public à partir de 7 ans.
  • Option 1 jauge  30/40 personnes
  • Option2 jauge  80/100 personnes
Durée : 40 minutes
Matériel Lecture (Option 1 et 2)
  • 1 micro pour la voix
  • et 1 pupitre
Matériel  Graphique:
Option 1
  • Papier blanc épaisseur minimum 200 g.  Format 1,50 m x 1 m environ
  • Accroches adaptées pour  fixation murale
  • Assistance technique sonorisation
Option 2
  • Colle scotch verte/ Crayons de couleur. Feutres fins et épais
  • Feuilles de papier Canson A3
  • Accroches adaptées pour fixation murale
  • Table + chaise + système de captation type lampe de bureau avec une caméra gopro + vidéo projecteur relié à la caméra + un écran ou support mur blanc pour projeter en direct le dessin
  • Assistance technique vidéo / sonorisation
Déclaration Sacem

Big Yum Yum / album Clic Clac / La vie à l’envers Boum

© photo couverture Moi à travers les murs, Annie Agopian et Audrey Calleja, éditions du Rouergue 2015. 

Bandeau Trop Tôt.

Trop tôt, retours de lycéens

Les retours d’élèves de seconde du lycée de Pézenas, après la lecture musicale avec mon fils, Mathieu… Merci à eux et à Florence Paulhac qui nous a accueillis. Ça donne envie de poursuivre… De partager les lectures, l’écriture autrement.

Jo Witek

La musique ça mettait vraiment une petite touche en plus, ça pouvait même nous permettre de nous mettre dans l’ambiance du livre. On aurait dit un film.
Melissa

J’aime pas trop lire et du coup, j’aime bien qu’on me lise une histoire.
Valentin

J’ai bien aimé cette représentation, animée par un guitariste. La musique donnait beaucoup de réalisme au récit, jusqu’à limite, me croire dans un cinéma ou au théâtre.

Le sujet est bien choisi, il peut parler à tout le monde, fille comme garçon.

J’ai beaucoup aimé la mise en scène musicale. Cela aidait à mieux rentrer dans l’histoire comme par exemple lors de la scène de la boîte de nuit ou le guitariste a joué fort et que l’on n’entendait presque plus la voix de Jo, comme dans les boites de nuit !
Anna

J’ai trouvé cela très original et c’était la première fois que j’assistais à un spectacle comme ça. Ça donne envie d’autres lectures orales.

Cet accompagnement musical fait par son fils nous fait encore plus entrer dans l’histoire et même nous faire imaginer une sorte de décor.
Angel

Couverture "Trop tôt" de Jo Witek

Trot tôt, de Montreuil à Saint-Paul Trois Châteaux

Le jeudi 3 décembre à 12 heures, le salon du livre de Montreuil a invité Jo Witek à lire son roman Trop tôt. Une lecture dense, émouvante, scandée par la guitare du fils de l’auteur, Mathieu.

Prochaine lecture musicale :
à Saint-Paul Trois Châteaux, dimanche 31 janvier à 16h30.

Carole et le cerveau d'Albert

Évreux et L’enfance couleur Magnier

Le 7 novembre 2015, à la demande de la Médiathèque d’Évreux et de la librairie L’oiseau lire, Carole Chaix et Cécile Roumiguière proposaient en duo une lecture tout spécialement imaginée autour de l’invité d’honneur du salon du livre d’Évreux, Thierry Magnier, l’enfance couleur Magnier.

Après la lecture dessinée, une rencontre a eu lieu avec le public, en présence de Thierry Magnier et d’une invitée surprise, Muriel Bloch.